pivot


pivot

pivot [ pivo ] n. m.
• v. 1170; o. i., p.-ê. italique °puga « pointe »; cf. lat. pungere « piquer »
1Extrémité amincie (ou pièce rapportée à l'extrémité) d'un arbre tournant vertical. axe, crapaudine, palier, tourillon. L'aiguille de la boussole repose sur un pivot. Fauteuil monté sur pivot.
Fig. Ce sur quoi repose et tourne un ensemble d'éléments. base, centre. « L'entrepreneur est le pivot de tout le mécanisme économique » (Ch. Gide). Fin. Cours, taux pivot, donnant la parité officielle des monnaies participant au système monétaire européen avec l'unité de compte européenne. Fluctuation du franc autour de son cours pivot.
2Bot. Racine principale qui apparaît la première et s'enfonce verticalement dans le sol.
3Support d'une dent artificielle, enfoncé dans la racine. Dent sur, à pivot. tenon.
4 Milit. Point autour duquel une troupe exécute un changement de direction; hommes situés à ce point.
Sport Basketteur placé à proximité du panier et pivotant sur un pied pour passer ou tirer.

pivot nom masculin (prélatin pug�, pointe) Palier à axe vertical, destiné à supporter une charge verticale. Base, soutien essentiel, ce sur quoi tout repose ; axe, clef de voûte autour de quoi tout s'organise : Être le pivot d'une conjuration. Botanique Racine principale, droite et verticale, des plantes à système radiculaire pivotant. Horlogerie Partie cylindrique ou cylindroconique située aux extrémités d'un axe, d'un arbre et servant au guidage en rotation et en translation. Sports Synonyme de centre. Vénerie Chacun des deux os saillants situés de chaque côté de l'os frontal du cerf, du daim, et qui portent les dagues ou la meule et le merrain. ● pivot (expressions) nom masculin (prélatin pug�, pointe) Pivot de fusée, axe autour duquel tourne, sous l'action du volant de direction, le support de fusée de roue avant. Cours pivot, dans le cadre du système monétaire européen, équivalence de chacune des monnaies des pays qui en faisaient partie avec l'unité de compte européenne (écu). Taux pivot, rapport existant entre des monnaies qui adhéraient au système monétaire européen, en fonction du cours pivot. Dent à pivot, synonyme de dent à tenon. ● pivot (synonymes) nom masculin (prélatin pug�, pointe) Base, soutien essentiel, ce sur quoi tout repose ; axe, clef...
Synonymes :
- axe
- cheville ouvrière
- clef de voûte
Odontologie. Dent à pivot
Synonymes :
- dent à tenon
Synonymes :
- Sports. centre

pivot
n. m.
d1./d Extrémité inférieure d'un arbre vertical tournant. Pivot d'un tour de potier. Support d'un pivot (V. crapaudine).
|| Axe fixe autour duquel peut tourner une pièce mobile. Pivot d'une aiguille de boussole.
d2./d Support d'une dent artificielle enfoncé dans la racine.
d3./d BOT Racine principale d'une plante, qui s'enfonce verticalement dans le sol.
d4./d MILIT Point autour duquel une troupe effectue une conversion.
d5./d Fig. Ce qui sert d'appui, de base.
|| Principe fondamental. L'égalité devant la loi, pivot de la démocratie.
|| Personne sur qui repose une organisation, une institution.

⇒PIVOT, subst. masc.
A. —Pièce constituant le support ou l'extrémité de l'axe autour duquel tourne un corps. Pivot de bois, de fer, d'acier, de pierre; pivot d'une porte, d'une roue; pivot d'un compas; fauteuil, siège à pivot; pivot à collet, à roulement à billes, à segments. L'aiguille de la boussole se mit à tourner sur son pivot d'une manière extravagante, au point qu'elle s'effaçait à l'oeil comme le rayon d'un char emporté par des chevaux effrayés (NODIER, Fée Miettes, 1831, p.99). L'anémomètre (...) se compose d'un axe, monté sur des pivots très fins et sur lequel sont fixées quatre ailettes planes très légères (SER, Phys. industr., 1888, p.368). Ponts à pivot. —Dans ce système, l'ensemble est soutenu par une poutre de forme spéciale dite chevêtre qui repose sur la tête d'un pivot autour duquel s'effectue la rotation (BOURDE, Trav. publ., 1929, p.306).
Spécialement
HORLOG. Extrémité amincie des axes portant les roues d'une montre. (Dict.XIXe et XXes.).
Anciennement, IMPR. Extrémité inférieure de l'arbre de la presse à bras. La partie [de l'arbre de presse] dans laquelle entre le barreau, s'appelle le milieu de la vis, et se continue jusqu'à l'extrémité qui prend le nom de pivot (MOMORO, Impr., 1793, p.53).
B.P. anal.
1. [Désigne un élément, un point, matériel ou fictif, servant de support à un mouvement rotatif, et parfois le mouvement de rotation lui-même] La noblesse vient de la perfection du geste, plus que tout autre chose: de la position des épaules et du mouvement du col [cou] sur son pivot (BUSSY, Art dram., 1866, p.264). Les leviers osseux dirigés par la pesanteur ou tordus par le jeu des muscles, les imbrications étroites et les pivots des vertèbres (FAURE, Espr. formes, 1927, p.196). La seconde [manoeuvre], employée peut-être plus rarement, et de conception quelque peu germanique, consiste à faire évoluer la ligne des chasseurs autour d'un pivot fictif correspondant approximativement au centre géométrique du territoire de chasse (VIDRON, Chasse, 1945, p.19).
Spécialement
a) SPORTS. Partie du corps sur laquelle on prend appui pour exercer une rotation; mouvement de rotation d'une partie ou de l'ensemble du corps. [Dans la danse classique] tourner en dedans, ce n'est pas «être en dedans», c'est tourner du côté de la jambe d'appui (le pivot); en dehors, c'est tourner du côté de la jambe en l'air (Arts et litt., 1935, p.46-1). [Dans la boxe] le pivot va permettre de passer de la position frontale (hanches face à l'adversaire) à la position sagittale (hanches de profil) (Éducation physique et sport, sept. 1973 ds PETIOT 1982).
♦[Au basket-ball] Mouvement du porteur du ballon qui, avant de passer celui-ci ou de faire un panier, déplace un pied dans différentes directions en prenant appui sur l'autre maintenu fixe. Son pivot laisse à désirer et il perd bien des balles (L'Auto, 29 nov. 1938 ds PETIOT 1982).
Joueur-pivot. ,,Joueur de grande taille qui se déplace dans la raquette pour recevoir la passe et tirer au panier en pivotant`` (PETIOT 1982).
b) ART MILIT. Point ou aile sur lesquels tournent des troupes opérant un mouvement de conversion (v. conversion I A 1). Pour que ce mouvement fût possible, il était nécessaire que la 3e armée, qui devait servir de pivot, fût solide (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.359). Dans la bataille décisive de mars-avril 1918, où l'offensive de Ludendorff fut brisée, le Mont-Renaud servit de pivot à la ligne française (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p.149).
2. [Désigne un élément servant de support]
a) BOT. Racine principale (d'une plante, d'un arbre) s'enfonçant verticalement dans le sol. L'orme prolonge les siennes [ses racines] autant que son ombrage sur la pente des collines; le chêne y enfonce son long pivot autant qu'il élève sa cime dans la région des tempêtes (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.240). L'engrais placé au fond du sillon force la jeune plante [la betterave] à se développer perpendiculairement et, par la formation d'un pivot puissant, écarte les dangers des racines latérales (ROUBERTY, Sucr., 1922, p.32).
b) CHIR. DENT. Tige métallique servant à fixer une couronne artificielle sur la racine d'une dent. Synon. tenon. Dent à pivot; pivot dentaire. Les dentistes de ce pays [l'Amérique] ont inventé, pour remplacer les dents malades, de les couper au lieu de les arracher et de visser, sur les racines demeurées dans la gencive, des dents artificielles à pivot, des crowns, disent-ils dans leur langage technique (BOURGET, Actes suivent, 1926, p.9).
Rem. Cette appellation est contestée par certains: ,,Le terme pivot impliquant une possibilité de rotation, cette expression [dent à pivot], parfois utilisée à tort pour «dent à tenon», est à proscrire`` (BAT. 1972).
c) ANAT. ANIM., VÉN. [Chez le cerf, le daim et le chevreuil] Chacun des deux bourrelets osseux situés de part et d'autre de l'apophyse du frontal et qui portent les bois. La hauteur du pivot varie avec l'âge de l'animal; chez le vieux Cerf, il se tasse peu à peu (BURN. 1970).
C.Au fig. Ce sur quoi repose et tourne un ensemble de choses; ce qui est au coeur (d'une action, d'un système, d'une série de phénomènes). Quand on observe combien sont imperceptibles les causes premières qui influent sur notre sort, et les pivots sur lesquels tournent les destinées des hommes, il semble évident que nous sommes sur la terre les jouets de ce que les uns appellent hasard, d'autres fatalité (CRÈVECOEUR, Voyage, t.3, 1801, p.3). Immobile, l'objet peut être pour l'espace scénique un pivot, un centre vers lequel il gravite : tel le pupitre de l'Électeur à l'acte III du Prince de Hombourg (SERRIÈRE, T.N.P., 1959, p.87):
♦ Mais ce n'est pas sur du bois seulement que le Rédempteur est étendu et crucifié, c'est sur l'Univers dont Il forme désormais le noeud, le centre, la raison d'être, le coeur, le pivot, la pièce essentielle, et vitale, cet organe par qui il respire et communique dans tous ses parties. C'est le monde tout entier qu'Il attrait à Lui à chaque respiration, enracine au plus profond de sa substance par les ramifications de Ses pieds et de Ses mains, et qu'il restitue à Son Père en ce souffle qui est une parole.
CLAUDEL, Poète regarde Croix, 1938, p.156.
REM. Pivotal, -ale, adj. Qui constitue le pivot, qui est au centre de quelque chose. Il y a dans tout groupe une individualité pivotale, autour de laquelle les autres s'implantent et gravitent comme un système de planètes autour de leur astre (GAUTIER, Hist. romant., 1872, p.19). Alors les résistances statiques sont (...) concentrées en un seul point pivotal (MATHIS-LUSSY, Rythme mus., 1911, p.5).
Prononc. et Orth.:[pivo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1174-78 fig. (ÉTIENNE DE FOUGÈRES, Manières, éd. R. A. Lodge, 1116: N'ont sain de pilete en lor pot Në en lor branle de pivot); 1338 technol. (Compte d'Oudart de Laigny, A.N. KK 3a, f° 166 r° ds GDF. Compl.); 1752 milit. (Trév.: Pivot, en termes de guerre, se dit d'un Sergent qui fait le pivot avec sa hallebarde, afin que les rangs y tournent sans perdre de terrein); 2. 1651 bot. (BONNEFONS, Le Jardinier françois, p.26). Prob. dér. d'un mot simple non att. en fr., cf. cependant, malgré la différence de voyelle (-i- par délabialisation du -ü- devant labiale, FEW t.9, p.511b, note 4 et GUIR. Lex. fr. Étymol. obsc.), l'ang. pue «dent de peigne de tisserand, de herse» (VERR.-ON.), l'a. prov. pua «dent de peigne» déb. XIIIes. (Crois. Albig. 8334 ds LEVY Prov.) att. auj. sous la forme pivo, puo (MISTRAL), l'esp. pua «pointe» 1475 (ds AL.), d'orig. incertaine, sans doute d'une forme italique apparentée à pungere «piquer» (REW3 6810, FEW t.9, p.511b; v. aussi COR.-PASC.). Il n'est pas nécessaire de rapprocher pivot de pive «cône du sapin» 1611 (COTGR.), surtout att. dans les régions proches de la Haute Italie (v. FEW t.8, p.551b) et issu de pipa «flûte» se rattachant au lat. (v. BL.-W.1-5), ni même de la famille de «petite fille» (NIGRA ds Archivio glottologico italiano, t.14, pp.359-360) et de son doublet roman «id.», ayant toutes deux développé p.ext. le sens de «mamelon» (GUIR., loc. cit.). Fréq. abs. littér.:162. Bbg. BECKER 1970, p.317, 328. — LENOBLE-PINSON (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, pp.123-125. — MEIER (H.). Lat.-rom. Etymol. Wiesbaden, 1981, p.68. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p.102.

pivot [pivo] n. m.
ÉTYM. 1170; orig. obscure, on suppose un mot issu de la forme prélatine puga « pointe » restituée par l'anc. provençal, l'esp. pua, puga ou (Guiraud) une dérivation du lat. pupa, roman puppa « petite fille ».
———
I
1 Extrémité amincie (ou pièce rapportée à l'extrémité) d'un arbre tournant vertical. Axe, crapaudine, palier (→ Bloc, cit. 8; échalier, cit. 1). || Pivot qui repose sur une crapaudine. || Pivot d'une grille, d'une porte cochère. Tourillon. || Pivot de compas, sur lequel tourne la chape de l'aiguille aimantée. || Pivot d'une paire de ciseaux. || Fauteuil de bureau monté sur pivot.
1 Tout ému, je pousse la porte,
Qui cède et geint sur ses pivots (…)
Th. Gautier, Émaux et Camées, « Château du souvenir ».
2 Fig. Axe, ce autour de quoi quelque chose se meut. || « Les religions ont toujours roulé sur deux pivots : observance (cit. 1) et croyance » (Voltaire).|| « Liberté (cit. 28) de conscience et liberté de commerce, voilà les deux pivots de l'opulence d'un État » (Voltaire). Base, soutien. || L'entrepreneur (cit. 9) est le pivot de tout le mécanisme économique. Centre, cheville (ouvrière).
2 D'abord, il n'est que deux pivots sur qui roule tout dans le monde : la morale et la politique.
Beaumarchais, la Mère coupable, IV, 4.
3 Paris est la ville pivot sur laquelle, à un jour donné, l'histoire a tourné.
Hugo, Paris, III, I.
Fin. (Avant l'euro). || Cours, taux pivot : cours, taux monétaire donnant la parité officielle des monnaies participant au système monétaire européen avec l'unité de compte européenne. || Fluctuation d'une monnaie autour de son cours pivot. || « Nous soutenons depuis l'automne 1998 que le taux pivot d'inflation va graduellement monter » (le Monde, 24 avr. 2000, p. 18).
3 Support naturel. a Bot. Racine principale qui apparaît la première et s'enfonce verticalement dans le sol. || Le pivot et les radicelles. || Racine à pivot volumineux. Pivotant.Sylv. || Pivot d'un arbre. || Abattre un arbre en pivot, l'abattre avec la partie supérieure de cette racine. Pivoter (II., 2.), souche.
b Chir. dent. Support d'une dent artificielle, enfoncé dans la racine. || Dent à pivot.
c Vén. Chacun des deux os proéminents situés sur l'os frontal du chevreuil, du cerf, du daim et qui portent le bois de ces animaux.
4 Milit. Point autour duquel une troupe exécute un mouvement de conversion.Dans l'évolution en ordre serré, chacun des hommes placés à l'extrémité d'une file, du côté où se fait le changement de direction.
5 (1938). Sport. (Basket-ball). Action de jeu qui consiste à tenir un pied fixe et à déplacer l'autre pied, pour protéger la balle, passer ou tirer.Joueur-pivot ou pivot : joueur placé à proximité du panier et qui constitue l'axe principal du jeu pour son équipe.
———
II (Déverbal de pivoter). Sports. Action de pivoter. || Pivot haut, bas (déplacements en poutre, en gymnastique).Figure libre en patin. || Pivot en avant, en arrière. Pivotement.
DÉR. Pivoter, pivoterie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pivot — pivot …   Dictionnaire des rimes

  • Pivot — may refer to: * Pivot, the fulcrum as part of a lever * Pivot joint, a kind of joint between bones in the body * Pivot turn, a dance moveIn mathematics: * Pivot element, the first element distinct from zero in a matrix in echelon form * Pivotal… …   Wikipedia

  • pivot — PIVÓT, (1, 2, 3) pivoturi, s.n., (4) pivoţi, s.m. 1. s.n. (tehn.) Fus de formă cilindrică, tronconică, conică etc., care se roteşte ori alunecă într un lagăr la care sarcina acţionează în direcţia axului. 2. s.n. Rădăcină principală, verticală,… …   Dicționar Român

  • Pivot — Piv ot, n. [F.; prob. akin to It. piva pipe, F. pipe. See {Pipe}.] 1. A fixed pin or short axis, on the end of which a wheel or other body turns. [1913 Webster] 2. The end of a shaft or arbor which rests and turns in a support; as, the pivot of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pívot — Saltar a navegación, búsqueda Posiciones de Baloncesto 1. Base 2. Escolta 3. Alero 4. Ala Pívot 5. Pívot Otras posiciones Sexto hombre …   Wikipedia Español

  • pivot — Pivot, m. acut. Est une piece de fer en façon de toupie, c est à dire rond, large par un bout et aigu par l autre, lequel se met au coing des charnieres ou chardonnereaux des grandes portes qui touchent le jambage, et par le bout qui est aigu s… …   Thresor de la langue françoyse

  • pívot — Voz tomada del francés pivot (con pronunciación llana probablemente influida por el inglés), que significa ‘jugador de baloncesto cuya misión básica consiste en situarse en las cercanías del tablero para recoger rebotes o anotar puntos’. Es común …   Diccionario panhispánico de dudas

  • pivot — (n.) 1610s, from Fr., from O.Fr. pivot hinge, pivot (12c.), of uncertain origin. Figurative sense of central point is recorded from 1813. The verb is 1841, from the noun. Related: Pivoted; pivoting …   Etymology dictionary

  • pivot — PIVOT. s. m. Morceau de fer arrondi par le bout, & qui tourne sur une crapaudine, & sert à faire mouvoir une porte, ou autre chose semblable. Une machine qui tourne sur son pivot. On dit fig. d Un Ministre d Estat qui a la principale part au… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pivot — ► NOUN 1) the central point, pin, or shaft on which a mechanism turns or oscillates. 2) a person or thing playing a central part in an activity or organization. ► VERB (pivoted, pivoting) 1) turn on or as if on a pivot. 2) (pivot on …   English terms dictionary